Guatémala 2013

L’art de la communication. El Arte de la Comunicación.

L’art de la communication.

Nous avons commencé la journée en nous levant à 6h30 ou plus tôt et mangèrent notre déjeuner. À huit heures, nous nous sommes empilés dans l’autobus pour nous rendre à Espumpuha. Nous passèrent le temps sur l’autobus en faisant un mot-croisé et un autre groupe jouait aux cartes. Le groupe du mot croisé criant aux autres, de temps en temps, les indices  dont ils ignoraient  les réponses. Nous sortîmes de l’autobus  environ une heure plus tard, pas pour construire un autre four mais pour fabriquer des instruments de musique avec des élèves de 4e année. Le plan pour la journée était originalement de  faire quatre instruments: une maracas, un shaker, une tambourine et un bâton de pluie avec deux classes de 30 élèves chacune. Pourtant, nous nous sommes vite aperçus que cela allait prendre beaucoup plus de temps  que prévu de fabriquer le papier-mâché pour faire les maracas.

Ceci était probablement en partie dû au manque d’expérience des enfants avec les outils…En effet, Naomi dut expliquer à une fille qu’il serait probablement plus facile d’utiliser les poils du pinceau au lieu de la pointe de bois pour mettre la colle sur le ballon. La plupart d’entre nous avons eu des problèmes à expliquer avec notre espagnol rudimentaire que les enfants devaient mettre la colle partout afin que le papier reste en place. Nous pûmes (quel mot bizarre ) en majorité nous faire comprendre, par une combinaison de mouvements de mains,  en demandant à plusieurs reprises le mot pour la colle et en forçant Matilda à traduire pour nous.

Les enfants eurent une récréation d’une demi-heure. Certains d’entre nous ont reçu une soupe à la consistance de lait auquel  on avait ajouté des céréales chaudes , d’autres se joignirent au jeu de soccer, à des rondes enfantines, à des jeux de pique -moi ou étaient simplement suivis par une ribambelle d’enfants.

Après la pause, j’ai rapidement compris que j’étais  incapable de dessiner des cercles, donc j’ai laissé ce travail aux autres et je suis retournée à essayer d’expliquer quoi faire en motions de mains et en essayant de parler (je sais que j’ai dit « mais » et « chien » au lieu de « est-ce que je peux »), mais il semblerait qu’ils aient assez bien compris mes messages.

Après avoir complété les projets de la journée, nous avons mangé le diner dans une salle, qui , selon moi, était une salle de maternelle où il y avait un enfant qui se nommait « Dairy ». Nous nous sommes ensuite  dirigés vers une école d’art où, pour la première fois de notre voyage, nous avons eu la chance de socialiser avec des gens de notre âge et qui ne travaillaient pas à un marché. Nous avons été jumelés en pairs ( canadien / guatémaltèque ) et étions supposés de faire des projets qui se fusionneraient ensemble. Pourtant, mon partenaire de dix-huit ans et moi, en ce qui était probablement le pire essai de communication dans l’histoire de l’humanité, avons terminé avec deux projets complètements séparés et juxtaposés sur le même papier. Alors, quand on nous a informés que nous devions nous choisir un titre pour notre « oeuvre » nous ne pûmes nous empêcher de regarder le projet, de nous regarder pour ensuite  éclater de rire, à plusieurs reprises.

Nous partîmes ensuite de l’école et avons essayé de nous rendre à une église que notre conducteur Giovanni voulait nous montrer mais avons dû faire volteface à cinq pâtés de maison de l’église  à cause de la construction. Cela nous donna plus de temps pour compléter plus de mots-croisés ou pour  jouer  aux cartes.

Après le souper, nous eurent une présentation par la fondatrice de AMA, elle nous dit sont histoire, c’était la première fois qu’elle dit son histoire en publique. Se faire dire l’histoire de la vie de quelqu’un est plus mouvant que de se faire dire les évènements ou par quelqu’un d’autre. Plusieurs dans le groupe déclarèrent que la présentation avait été la plus mouvante.

Je crois que nous sommes tous plus fatigués aujourd’hui que nous l’étions la journée où nous avons escaladé le volcan… je comprends peut-être maintenant davantage  les enseignants…

J’espère que tous se passe bien!

Émilie Sefton

 

El arte de la comunicacion.

We started off the day with a wake-up time of 6:30 or earlier and had our breakfast. Then, an hour and a half later, we piled into the bus to make our way, once again to Espumpuha. The time was passed by a group in the back playing cards and another group closer to the front completing a crossword puzzle with close to (if not over) a thousand hints. The crossword group occasionnally shouting back hints that they didn’t know the answer to. We clomped off the bus nearly an hour(?) later in the small village, this time though, it wasn’t to build stoves but to make musical instruments in a classroom. In other words, we wouldn’t get covered in ciment and brick dust but glue today. The plan was to make four instruments : a maraca, a shaker, a tambourine and a rainstick. We were hoping to be able to make all four, however we soon noticed that just paper maché-ing the balloons for the maracas was taking a very long time.

Most of the children were unexperienced with the tools, Naomi had to point out to a girl that it might be easier to use the brush end of the paintbrush instead of the stick part to put glue on a balloon. Many of us struggled with our limited Spanish in attempts to tell the kids that the glue did inf act need to go everywhere for the paper to stick. Most of us managed to get by through a combination of hand motions, repeatedly asking what the word for glue was and dragging Matilda over to translate for us.

The half hour break was spent in a variety of ways. First, some of us were fed a milky, watered-down version of oatmeal, then some joined in the soccer game, joined in singing, started a poking war or were followed by small possees of children.

After break was spent making the shakers, I quickly realised that I cannot, for the life of me, draw a circle without tracing something, so I let others take over and went to back to the task of making hand motions and speaking brokenly (more that once saying « but » or « dog » instead of « can I »), but it seemed as though they understood reasonably well.

After the completion of day one of crafts, we ate lunch in what I believe was an unnoccupied kindergarden class where one child was named Dairy (the names were on the wall). We then bussed to an art school, where for the first time this trip we attempted to socialize with people around our age that were not market vendors. We were put into pairs and supposed to make a piece that would join up, however, my eighteen year old partner and I, in what may be one of the worst attempts at communication in history, ended up with two seperate parts glued onto the same paper, when we were told to choose a title we could not help ourselves from looking at the paper, looking at each other and bursting out laughing. Repeatedly.

We attempted to bus to a church, which is apparently amazing but had to turn around just over five blocks away due to construction. All bus rides on this day were occupied by crosswords and card games.

Tonight, we had a presentation from the founder of AMA, it was apparently the first time she had told her story in public. Being told the story by someone who actually lived the events  is much more powerful then simply being told the events or having someone else tell them to you. Many in the group declared it to be the best and most moving presentation yet.

I think we are all more exhausted today than we were on the day we climbed to the lagoon,

I hope all is well.

20 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lespate

    Amoxicillin Powered By Phpbb Toddlers Taking Amoxicillin Buy Zithromax Suspension Viagra Versand Packstation Cytotec In South Africa

  2. G & G

    Feliz Cumpleanos, 18milie!!
    much love G & G

  3. Eric

    Bonne fete Em!

  4. Alden Jerrett-Enns

    Happy Birthday Emmy! I will celebrate your birthday by eating twice as much chocolate as usual, and I recommend that you do the same, assuming that the usual amount of chocolate you consume is more than nothing. (Have some Guatemalan hot chocolate for me.) We’re looking forward to having you over to continue watching Sherlock next week. Enjoy the last week of your trip, and we’ll look forward to meeting the new eighteen-year-old version of you when you get back.

  5. Lisette Robinson

    ~thanks for sharing such descriptive and detailed stories for all of us back home to devour each day…after what must be exhausting days, you all put so much for our reading and picture viewing pleasure!
    ~seeing photos of you all with the local children and teens is a beautiful thing.

  6. Joanne S

    Bonne Fête, Émilie Sefton!! On pensera à toi le 6. Looking forward to seeing you when you get back.

  7. Denise Sefton

    Wow! Vous profitez de chaque occasion présentée pour jouer et travailler avec les Guatemaltèque qui vous accueillent si chaleureusement! C’est un voyage de rêve! Bonne fête, Bobem.

  8. Ariane O

    Wow! Ça me rend tellement heureuse de voir les photos époustouflantes que vous affichez à chaque jour. C’est une bonne idée les maracas… j’espère que vous avez pu vous en servir finalement. Et je suis aussi contente que vous avez pu interagir avec des jeunes de votre âges. Est-ce qu’il vous semblaient différents?

    Ne t’en fais pas, Sefton… Quand on est allés à Cuba en 12ième année, je disais toujours « mes patates » au lieu de « mes parents »… C’est pas facile.

    Vous auriez du ajouter les indices des mots qui vous manquaient dans le blogue pour qu’on fasse un effort transcontinental!

  9. Jane

    Hope you were able to make music with your instruments eventually!

  10. Madeleine Beauchemin Moranville

    Selon Marshall McLuhan, professeur et réputé spécialiste de la communication: LE MEDIUM EST LE MESSAGE. Qu’il soit peinture, enseignement, danse, chant, construction, les mains, en résumé tout ce que vous avez accompli depuis plus d’une semaine. Vous êtes des fidèles disciples de Mcluhan et les photos de vos activités illustrent bien ce qu’il préconisait.

  11. Hélène Moranville

    Bonne fête Emilie! C’est en effet l’endroit parfait pour célébrer son anniversaire de naissance en compagnie de tes amis-es. Merci pour le compte-rendu. Vous avez eu l’air de bien vous amuser avec les jeunes.

  12. Charyl Austman

    Emilie….Happy Birthday…your dad is right you will always remember your 18th birthday and in such an exotic place and with all your friends that you have grown up with. Bonne Fete a toi Emilie!!!!!!

  13. Kahli

    Happy Birthday Jub and Sefton ! We hope you have an awesome day :)
    Love Kahli, Nic and Juliette !

  14. John Sefton

    Emilie, many happy returns of the day on your birthday February 6. You will always remember it, not only for the milestone 18, but as well for the exotic place where joy of life is celebrated and you’re surrounded by friends. Love Dad.

  15. Liam Cochrane

    happy birthday juliette !!!! have an amazing day i love you !

  16. Bernadette Gunn

    Quelles belles photos et quel voyage incroyable! Bonne fête, Emilie Sefton!

  17. Huguette Héroux

    Bravo Matilda d’avoir accepté de dépanner tes amis(es)grâce à ta connaissance de la langue espagnole ! Je suis fière de toi. Merci pour les magnifiques photos et les commentaires teintés d’humour.
    Huguette

  18. Riley van der Linden

    HAPPY BIRTHDAY SEFTON!!!!! Sounds like a pretty darn awesome way to spend your birthday! (: Better than being at school writing exams! d: Looks like you all had a blast today. Reading this blog makes me feel like I’m with you guys. My mum and I get so excited when we see that there’s a new blog post. (:

    Also, Isa: We’ve been invited to go with YG to this really epic conference during Spring Break, so I put both of our names forward since only two people can go. It’ll be so much fun, holy crap. Can’t wait to tell you about it when you’re home. <3

    1. Chantale Laplante

      Encore une fois, quelles photos magnifiques! Bonne fête à toutes les verseaux du groupe et un câlin spécial à ma petite lionne xxx

  19. Constance Murphy

    Un 18e anniversaire mémorable! Bonne fête, Émilie Sefton!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>